Astuces de voyage

Les compagnies aériennes les plus dangereuses au monde

AirlineRatings.com a publié sa liste des compagnies aériennes les plus dangereuses, en fonction d`une échelle de notation à sept étoiles. Les compagnies aériennes ci-dessous ont toutes obtenu 2 étoiles ou moins, sur la base de facteurs comme l’obtention du certificat de l’IATA Operational and Safety Audit (IOSA), la présence sur liste noire de l’Union européenne, le nombre d’accident durant les 10 dernières années, l’approbation par l’administration fédérale de l’aviation (FAA), et la réponse aux 8 paramètres de sécurité de l’ICAO (International Civil Aviation Organization). La certification IOSA est un système d’évaluation conçu pour évaluer le système de gestion et de contrôle des compagnes aériennes, tandis que l’ICAO mesure les standards et régulations pour la sécurité du transport aérien : sécurité, efficacité et régularité. La plupart de ces compagnies aériennes n’offrent pas de services à bord, ont des problèmes d’horaire terribles et ont été consignées à terre ou investiguées au moins une fois. Entre les alertes à la bombe, les détournements, les dépassements de piste et les crashs, ces 13 compagnies aériennes ont une mauvaise réputation en matière de sécurité. Découvrez les compagnies aériennes les plus dangereuses selon AirlineRatings.com.

13. Yeti Airlines

Yeti Airlines est la société mère de Tara Air (mentionnée plus tard) ; une compagnie aérienne qui a reçu une étoile par AirlineRatings.com. Mais Yeti Airlines a reçu 2 étoiles : elle n’a pas connu d’accidents récents et elle est approuvée par la FAA. Basée à Katmandou au Népal, cette compagnie aérienne a été établie en 1998, et avec Tara Air, forme le plus grand opérateur de vols intérieurs au Népal. Yeti Airlines dessert 10 destinations intérieures avec 7 avions.

Durant la dernière décennie, Yeti Airlines a connu une poignée d’incidents, entrainant la mort de plus de 30 passagers et membres de l’équipage, et détruisant deux avions. Mais ils offrent le meilleur temps de toute compagnie aérienne au Népal et distribuent même des boissons et collations en vol. Yeti Airlines offre également un vol d’une heure autour de l’Everest qui reste populaire avec les visiteurs. Tout comme les autres compagnies aériennes népalaises, elle ne peut voler sur l’espace aérien de l’Union européenne et n’a obtenu aucune des composantes d’ l’IOSA.

Yeti Airlines mountain runway

12. Sriwijaya Air

Cette compagnie aérienne indonésienne a reçu 2 étoiles et est la troisième plus grande compagnie du pays. Sriwijaya Air est une compagnie privée qui a commencé à voler en 2003 et dessert des villes en Indonésie et 3 destinations internationales. La compagnie aérienne offre un service moyen et distribue des collations et boissons en vol. Elle espérait devenir une compagnie à service complet dès 2013, mais ce n’est toujours pas le cas en 2015.

En matière de sécurité, Sriwijaya Air a des manquements dans de nombreux départements. Elle n’a pas de reconnaissance internationale de sécurité, ne peut voler dans l’espace aérien européen et n’est pas approuvée par la FAA – c’est seulement le manque d’accidents qui lui a valu ses deux étoiles. Mais des incidents, il y en a eu : la compagnie a connu plusieurs incidents sur piste qui ont abouti à des blessures et des avions endommagés. Sriwijaya Air a une grande flotte de 39 avions avec une durée de vie moyenne de 24 ans, et négocie pour remplacer un grand nombre de ses avions vieillissants. Avec des avions plus récents et d’autres destinations, la compagnie obtiendra peut-être des certifications de sécurité qui la classeront mieux dans les prochaines années.

Airplane flying 1

11. Air Bagan

Air Bagan est l’une des seules compagnies aériennes ayant reçu deux étoiles à être tolérée dans l’espace aérien européen. Établie en 2004, Air Bagan opère de la Birmanie vers plus de 20 destinations. Les vols internationaux ont commencé en 2007, mais ont depuis été annulés à cause de problèmes de sécurité. Une seule destination internationale est encore desservie. Les citoyens américains ne peuvent utiliser cette compagnie à cause de sanctions des États-Unis à l’encontre du gouvernement de la Birmanie.

Avec ses deux accidents et quelques victimes, Air Bagan a l’air plus sûre que la plupart des autres compagnies sur cette liste, surtout en considérant qu’elle est en bonne voie pour remplir les conditions nécessaires pour l’audit ICAO. Air Bagan offre également un bon service à bord avec repas et boissons distribués sur tous les vols peu importe la durée et la distance. Et les passagers semblent aimer cette compagnie, qui devrait monter dans le classement en obtenant une accréditation de sécurité.

plane flying indonesia

10. Susi Air

Les compagnies aériennes indonésiennes semblent dominer le classement des deux étoiles d’AirlineRatings.com. La combinaison du terrain extrême, d’avions plus petits, de la météo, du manque de coopération des tribus locales et des difficultés de communication avec le contrôle du trafic aérien sont tous des facteurs qui contribuent à la sécurité d’une compagne aérienne. Susi Air opère des vols charter et de ligne entre les îles d’Indonésie depuis 2004. C’est l’une des seules compagnies aériennes à engager la plupart des pilotes des pays de l’Ouest, engageant souvent de jeunes pilotes souhaitant augmenter leurs heures de vol.

En plus d’être interdite de vol dans l’espace aérien européen, Susi Air est également interdite pour le personnel des Ambassades des États-Unis à cause d’une décennie de crashs et de victimes. Et avec la nature de ces avions, ne vous attendez à aucun équipage en dehors des pilotes. Le cockpit ouvert offre aux passagers un accès à tous les contrôles, et un chahuteur pose une menace sérieuse dans ces vols. Bien que Susi Air soit considérée comme une des meilleures compagnies aériennes indonésienne, ne vous attendez pas à la voir obtenir plus de deux étoiles dans le futur.

plane taking off

9. Merpati Airlines

Merpati Airlines a été établie en 1962 par le gouvernement indonésien en tant que deuxième compagnie aérienne de l’état. Actuellement, c’est une compagnie intérieure majeure desservant plus de 25 destinations en Indonésie, ainsi que le Timor Oriental et la Malaisie. L’histoire de cette compagnie est un désastre financier, et depuis janvier 2015, elle n’opère plus de vols. Le destin de la compagnie dépend du gouvernement indonésien, qui a promis d’investir pour relancer les vols.

En matière de sécurité, la dernière décennie a connu plus de 50 victimes lors de six accidents graves, et la compagnie est interdite de vol sur l’espace aérien européen. Merpati dispose d’un centre de formation et d’une école de pilotes, ce qui rend son problème de sécurité encore plus surprenant. Par le passé, cette compagnie a souhaité recevoir l’accréditation IOSA, mais avec un historique de factures de carburant impayées, d’équipage mécontent et d’opérations gelées, nous serions surpris si la compagnie existait encore l’an prochain.

Airplane generic

8. Daallo Airlines

Cette compagnie à deux étoiles a certaines des pires critiques de passagers en matière de sécurité, de propreté et de service. Daallo Airlines est une compagnie somalienne siégeant à Dubaï, et son aéroport d’opération est l’aéroport international de Djibouti-Ambouli. Les destinations incluent la corne de l’Afrique et l’Arabie. Les faits et informations sur cette compagnie ne sont pas faciles à obtenir, et c’est sans doute une raison de leur historique de sécurité.

Tous les vols ont été cloués au sol en 2010, mais ont repris leurs activités plus tard dans l’année ; sans aucune raison donnée. En matière de sécurité, bien que la compagnie n’ait pas connu de victimes, il y a eu deux incidents graves. Une tentative de détournement ratée a eu lieu en 2009 et en 2010, un homme a tenté de monter à bord avec assez d’explosifs pour faire exploser l’avion. Interdite de vol sur l’espace aérien Européen et ne disposant pas de certificats reconnus de sécurité, évitez la compagnie Daallo pour voyager.

old airplane cabin

7. Ariana Afghan Airways

La plus grande compagnie aérienne d’Afghanistan reçoit deux étoiles par AirlineRatings.com. Établie en 1955, cette compagnie est sur liste noire de l’Union européenne depuis 2006 à cause de soucis de sécurité. Durant l’ère des talibans, la compagnie a été clouée au sol et doit à présent se reconstruire. L’ONU a levé les sanctions empêchant la compagnie de voler internationalement, mais la liste noire européenne est toujours en place.

De par son âge et ses antécédents, le dossier de sécurité d’Arian Afghan Airways n’est pas joli. De 1955 à 2014, elle a perdu 19 avions et dénombre un total de 154 victimes. Bien que la plupart de ces accidents aient eu lieu durant la fin des années 1990, il y en a assez pour justifier d`un classement bas. La compagnie n’obtient pas non plus de certificat de sécurité reconnu internationalement. Il semble qu’elle ne soit pas proactive dans ce domaine pour tenter de recevoir une accréditation.

airplane controls

6. Bluewing Airlines

Bluewing Airlines est une compagnie aérienne régionale basée à l’aéroport Zorgen Hoop de Paramaribo au Suriname et qui opère depuis 2002. Cette petite compagnie transporte habituellement des passagers vers des destinations au sein du Suriname, de la Guyane, du Brésil, du Venezuela et des Caraïbes. La compagnie ne cesse de revenir sur la liste noire européenne et en 2015, est toujours interdite de vol sur l’espace aérien européen.

Bluewing a connu une multitude de problèmes allant de problèmes de sécurité dans les avions aux crashs. Au début des années 2000, les quatre avions Antonov 28s ne répondaient pas aux normes de sécurité et n’avaient pas de GPWS (Ground Proximity Warning Systems) à bord. Durant la dernière décennie, un nombre de crashs a entrainé des victimes parmi l’équipage et les passagers. La faible sécurité, la liste noire européenne et les mauvaises conditions d’atterrissage ne vont sans doute pas améliorer le classement de cette compagnie dans l’avenir proche.

airplane black and white

5. Tara Air

Tara Air, une filiale de Yeti Air (mentionné précédemment) est une nouvelle compagnie établie en 2009 et utilisant la flotte de Yeti Air. Son centre d’activité principal est l’aéroport international de Tribhuvan, et la compagnie opère des décollages et atterrissages courts, se concentrant sur les aéroports et pistes éloignés et montagneux. Cette petite flotte de 8 avions a obtenu une étoile, car elle est approuvée par la FAA.

L’historique de sécurité de Tara Air est, et on est gentil, très mauvais. En 2010 et 2011, trois incidents ont entrainé 22 victimes parmi les passagers et l’équipage. Les petits avions combinés au terrain montagneux extrême rendent les vols risqués. Tara Air ne peut voler sur l’espace aérien Européen et n’a pas de certification de sécurité reconnue internationalement, même si la rumeur cours que la compagnie espère recevoir la certification IOSA. Nous garderons cette compagnie à l’œil pour voir si elle parvient à se classer mieux dans le futur.

4. Lion Air

La plus grande compagnie aérienne privée d’Indonésie opère depuis 2000 et a le pire historique de sécurité de cette liste, en plus d’autres problèmes. Dans ce pays très peuplé, la demande pour des vols moyen-courrier a augmenté et Lion Air s’est mis en avant en commandant des Boeings et Airbus. Lion Air transporte des passagers vers plus de 80 destinations et a établi deux autres compagnies en Malaisie et en Thaïlande.

L’historique de sécurité de Lion Air est vraiment atroce, avec plus de 8 accidents graves et un grand nombre de victimes dans la dernière décennie. Des atterrissages trop longs à des crashs aquatiques, il est surprenant que la compagnie n’ait pas fait plus de victimes. En 2012, Lion Air a été investigué, car les pilotes et l’équipage étaient en possession de méthamphétamine. Elle est évidemment interdite de vol en Europe et depuis janvier 2015, le ministère des transports a gelé 53 de ses trajets. Il n’est pas étonnant que Lion Air ne reçoive qu’une étoile au classement, celui-ci ne risque pas de changer sans modifications drastiques.

Lion Air

3. Nepal Airlines

La seule compagnie à une étoile à recevoir une étoile pour le service à bord est Nepal Airlines, auparavant Royal Nepal Airlines. La première compagnie aérienne du Népal est en opération depuis 1958 et opérait alors une poignée de vols intérieurs. La compagnie dessert à présent plus de 39 destinations, nationales et internationales. Aucune de ces destinations n’est dans l’Union Européenne puisque toutes les compagnies népalaises sont sur liste noire, Nepal Airlines inclue.

L’historique de sécurité n’est pas joli. Depuis les années 1960, de nombreux incidents et accidents ont eu lieu, et ont entrainé des victimes parmi les passagers et les membres de l’équipage. L’accident le plus récent a eu lieu en 2014, lorsqu’un avion a disparu en route vers Jaumla et s’est écrasé, entrainant la mort de 18 personnes. Nepal Airlines n’a jamais participé à un audit de sécurité internationale et continue à être l’une des compagnies aériennes les plus dangereuses, selon AirlineRatings.com. Cette compagnie a récemment acheté quelques nouveaux avions, y compris un Airbus A320, qu’elle utilisera pour relier l’Asie du Sud-est au Moyen-Orient.

2. SCAT Airlines

Le transporteur low cost SCAT Airlines est établi depuis 1997 et opère en dehors de l’aéroport Shymkent vers toutes les grandes villes du Kazakhstan et des pays voisins. Avec son classement d’une étoile, cette compagnie serait l’une des plus dangereuses au monde. Elle est approuvée par la FAA, ce qui lui a valu ce classement. SCAT est interdite d’entrée dans l’espace aérien Européen, après qu’un audit de l’ICAO l’ait jugé non conforme dans des zones clé de surveillance réglementaire.

SCAT n’a pas connu d’accidents ou d’incidents depuis son commencement, mais a connu une perte récemment, en 2013. Un avion transportant 21 personnes s’est écrasé en volant de Kokshetau à Almaty, et tous ont péri. Quelques autres incidents mineurs ont eu lieu avec cette compagnie, qui continue à opérer sans certificat de sécurité reconnu internationalement. La bonne nouvelle à propos de SCAT, c’est que la compagnie tente vraiment de s’améliorer et de recevoir une accréditation professionnelle.

plane landing

1. Kam Air

Avec un classement d’une étoile, Kam Air fait partie des 5 compagnies aériennes les plus dangereuses au monde. Cette compagnie Afghane est basée à Kaboul et opère depuis 2003. Kam Air a été la première compagnie aérienne privée d’Afghanistan et opère des vols intérieurs et des vols internationaux. Kam Air a tenté de voler vers l’Europe, mais en 2010, l’Union Européenne a interdit tout transporteur afghan de pénétrer dans l’espace aérien Européen à cause de préoccupations de sécurité.

Kam Air a connu sa part d’incidents dans les 12 dernières années, y compris un crash entrainant la mort de 96 passagers et de 8 membres de l’équipage. D’autres incidents ont inclus une menace à la bombe qui a dérouté un avion et un accident de collision de queue d’avion qui n’a pas été pris sérieusement par la compagnie ; entrainant la sanction de l’UE. En plus de ne pas recevoir la certification ICAO, Kam Airlines n’est pas toléré dans l’espace aérien américain. Cette compagnie ne parvient clairement pas à devenir plus sûre et va probablement rester au bas de cette liste pendant longtemps.

airplane cockpit
X